Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 23:35

 

Avec tout ce que je fais en ce moment, je me prends à vouloir me changer un peu les idées en écrivant sur mon blog (pas le meilleur moyen mais bon, ça permet de souffler)…

 

Alors du coup que dire ? Ben j’ai pour habitude de répondre pas grand-chose, ce qui n’est jamais tout à fait faux, mais pas forcément toujours complètement vrai non plus. What’s new alors ? Tout d’abord, chose qui n’est pas des moindres, j’ai été invité à présenter Forains aux 23èmes Rencontres du Club Pythagore de Provins, invitation que j’ai reçu le lendemain même de mon post. Alors forcément, je n’allais pas faire jouer le scénario présent dans Forains, pondu en moins de 15 jours quand même, et un peu à la va-vite pour le concours des Démiurges. Du coup je bosse sur un scénar original un peu plus chiadé à faire jouer à ce moment-là, ça avance bien, et sauf si la destruction de 2012 arrive plus tôt, je devrais être dans les temps.

 

Bon sinon quoi d’autre, ah oui, ce soir je me suis fait un petit, ou plutôt non, un gros plaisir en me payant l’édition collector de la campagne Par-delà les Montagnes Hallucinées pour l’Appel de Cthulhu, bon je ne suis pas Gardien, certes, mais je suis joueur, et aussi un gros collectionneur, donc… je n’ai pas résisté.

http://www.sans-detour.com/images/stories/collector_02.jpg

 

Enfin que dire pour finir ? Parlons un peu des Ecuries d’Augias tiens, bon je vais pas trop spoiler non plus, mais on a des projets, moi c’est pareil, autant que faire ce peu, je suis pas mal actif, avec des jeux à lire, à critiquer, et puis d’autres sur lesquels réfléchir. D’autres choses à venir, mais va falloir attendre un peu pour la suite.

Sinon je ne peux que vous encourager à vous intéresser à Montségur 1244, en ce moment en souscription, disponible en version standard, et en version collector (vous pouvez d’ailleurs télécharger le bon de souscription en cliquant sur l’image en-dessous, ou via la boutique Minuit-Dix) !!

 

 

Sur ce, bonne continuation et à la prochaine pour la suite de mes différents projets et de petites news…

 

Jemrys

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:09

Lorsque le délai de création des Démiugres en Herbe fut écoulé, une petite annonce fut faite à ceux qui avaient rendu un jeu. Une petite interview sur le concours et le jeu (sans en dire trop) qui devait permettre de faire patienter un peu durant les délibérations des Jurys. J'ai répondu présent, et d'autres aussi, mais les gars de ForgeSonges étant très occupés (c'est pas une critique masquée attention), les interviews n'ont jamais été publiées. Du coup plutôt que de laisser tomber la mienne dans l'oubli, je la publie ici. Vous aurez ainsi un petit aperçu de comment je m'y suis pris globalement.

Donc pour rappel, elle a été faite très tôt, juste après les rendus, donc je ne savais pas, et était loin de me douter, que mon jeu finirait 2e du concours. Mais trêve de bavardage, lisez plutôt.

Et à la fin le générique de Carnivale, la série qui m'as inspiré.

 

FS : Bonjour à tous, vous avez tous les cinq participé aux Démiurges en herbe IV. En quinze jours, vous deviez créer un jeu sur un thème imposé. On ressort en quel état de ce concours ?
Jemrys : Bonjour Nel. Hum je dirais, d’un certain côté, assez fatigué, limite vidé, car beaucoup de réflexion et pas mal d’heures passées devant l’écran à taper tout ça, des fois jusque très tard (tôt ?) dans la nuit. Mais par ailleurs c’est une expérience assez exaltante, et très motivante pour la suite, à tel point que là ou moi je voyais des cernes et je me trouvais lessivé, j’ai des potes qui me trouvaient bonne mine, la satisfaction devait se lire sur mon visage ou un truc du genre. Voilà, en résumé, fatigué mais satisfait, et motivé pour la suite.


FS : Pourquoi avoir participé à ce concours ? Aviez-vous déjà créé des jeux auparavant ?
Jemrys :
Eh bien ça faisait déjà une paire d’année que je lorgnais du côté des concours de Forgesonges, sans jamais avoir le temps ou la motivation. Et puis cette année, après t’avoir rencontré au Monde du Jeu, je me suis inscrit sur le forum, premier pas vers une possible participation. Je n’étais pas très sûr au début, et puis quand les inscriptions ont été ouvertes, je me suis lancé. Je me suis dit que ce serait une bonne expérience et que je ne pouvais en retirer que des bienfaits. C’était donc ma première participation au concours.

J’allais dire que oui mais en y réfléchissant bien, j’avais, il y a quelques années, faute d’avoir le temps et la motivation pour le développer, créer un jdr sur forum, mais le système était on ne peut plus simpliste et l’univers très brièvement décrit. Mais en termes de jeu complet, celui que j’ai créé pour les Démiurges est mon premier bébé fini.


FS : Le thème de cette année imposait à votre jeu une dimension historique. Comment avez-vous démarré, quel a été votre point de départ (un article, une musique, un autre jeu, un film etc ?) ?
Jemrys :
A la base c’est une série TV que j’avais vu il y a quelques temps, je m’étais dit alors que j’en ferais bien une adaptation, ou tout du moins reprendre une partie du concept, mais c’était un projet vite tombé en désuétude. Puis quand est venu le concours, et son thème, c’est revenu me trotter dans la tête, et je me suis finalement lancé.


FS : Comment avez-vous traité la thématique historique et pourquoi ce choix (attention, ne parlez pas de vos jeux directement mais comment vous avez traité ce sujet : une uchronie, un jeu historique, etc etc) ?
Jemrys :
En fait le thème historique est surtout là en toile de fond, plutôt que d’inscrire le jeu dans des évènements historiques particuliers, je suis parti d’une période précise dont j’ai réinterprété un des aspects afin d’en faire un élément narratif avec une origine réinventée et un but pour les PJ. Ensuite, vu que la période utilisée était assez courte, une décennie environ, et que l’environnement choisi était relativement restreint, l’uchronie, ne me paraissait pas le choix le plus judicieux, je me suis donc tourné vers du voyage dans le temps à petite échelle, à savoir le quotidien des PJ.


FS : Comment avez-vous organisé votre temps ? Avez-vous utilisé une méthodologie particulière pour écrire votre jeu ? Si oui, laquelle ? Si non, comment avez-vous procédé ?
Jemrys :
Concernant le temps, je profitais de chaque moment libre, sans pour autant me priver (complètement) de vie sociale. Ma méthodologie est relativement simple, dès les premiers jours je me suis fait un plan général des chapitres qui allaient être abordés, puis j’ai travaillé sur les idées que j’avais, si je bloquais sur un chapitre, je passais à un autre et y revenais plus tard. Ça permet de continuer à avancer sans perdre de temps, et de garder une vue d’ensemble du jeu, en évitant les incohérences potentielles qui pourraient surgir avec les nouvelles idées au fur et à mesure. Là tout se construit en même temps.


FS : Pensez-vous continuer à développer votre jeu (que vous soyez le gagnant ou pas) ?
Jemrys :
Oui je pense, notamment au niveau de l’ambiance et du cadre dans lesquels il prend place, les étoffer un peu et diversifier les approches. Et puis écrire des scénarios.


FS : Un petit mot pour la fin (vous pouvez dire un mot de votre actualité, de vos travaux perso etc) ?

Jemrys : A la base je n’étais pas du tout sûr de participer, mais au final je ne le regrette pas du tout. L’émulation que le concours crée est une bonne source de motivation, même pour la suite (j’ai quelques scénars dans mes tiroirs que je vais ressortir, et peut-être même mon fameux jeu forum), et c’est une expérience enrichissante à tous points de vue. Que dire de plus sinon Merci Forgesonges.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 20:54

 

Forains, sur la piste de la Hourglass’ Caravan est un jeu où l’on incarne des forains parcourant la campagne poussiéreuse des Etats-Unis des années 30. Alors que le climat ambiant est à la détresse, les Forains du Sablier tentent de ramener un peu d’espoir et de vie là où ils passent.

 L’histoire est écrite, on se rappellera plus des malheurs et des souffrances de cette époque que d’autre chose, mais à travers les obstacles et les difficultés, il est parfois possible, à l’image du sable qui érode la pierre, d’altérer certains aspects, certains épisodes des infortunes qui écrivent l’histoire.

 

Au départ je n’étais pas sûr de mettre à disposition Forains, car je voulais le présenter pour édition, mais après réflexion, et du fait aussi que j’ai commencé à le redévelopper, je me suis dit que ça ne posais pas plus problème que ça, et même que ça pourrait servir le jeu. Disons que je considère d’une certaine façon la version du concours comme un kit de démonstration.

Le jeu étant toujours/de nouveau en développement, tous les retours et toutes les critiques que vous pourrez formuler sont évidemment les bienvenus.

 

Forains est donc désormais disponible dans la section Téléchargement à droite, ou en cliquant sur l’image.

 

Bonne lecture et bon jeu.

 

forains-_couv.png

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:44

 

 

Ça y est, l’aventure des Démiurges en Herbe 4e édition est terminée. Vous me demanderez peut-être pourquoi je n’ai pas posté plus tôt mais, le truc c’est qu’il y a quand même un peu de confidentialité à garder rapport à notre jeu, même si dans l’absolu, on pouvait très bien faire des rapprochements ou carrément voir qui avait fait quoi en allant fureter du côté du forum. Mais bon on s’en fout, c’est avant tout l’ambiance qui prime, et celle-ci était des plus conviviales.

 

Voici donc la fin des DeH IV, et quand je dis la fin, c’est bien la fin, parce que si je n’ai pas donné signe de vie avant, et que vous en avez peut-être vu chez d’autres, c’est parce que mon jeu était encore en lice. Oui oui oui mesdames et messieurs, après le rendu du jeu, qui a marqué la fin du journal de bord que vous pouvez lire dans les articles précédents, les jeux rendus, il y en a eu 43 sur les 100 participants inscrits, ont été répartis entre 7 pools :

1 2D sans Face

2 la FFJdR

3 Jeux d’Ombres

4 le GROG

5 les Ecuries d’Augias

6 Icare

7 ForgeSonges

 

Mon jeu a concouru dans le pool 2 celui de la Fédération Française de Jeu de Rôle, rien que ça, et une fois les jeux rendus, il a fallu que chaque pool lise ses jeux (6) et en qualifie 2 qui continueraient l’aventure. L’attente fut relativement longue, car les résultats annoncés chaque semaine ne concernaient qu’un seul et unique pool. Tout ça pour dire qu’au bout d’un certain temps, les résultats de la FFJdR sont venus, et que je me suis retrouvé qualifié pour le second tour. J’étais joice bien sûr.

 

C’est après que tout est parti en sucette, les semaines se sont écoulées, avec des retards des jury ou d’autres petites choses qui mettent un peu de piquant. Du coup, la tension retombe un peu, tout ça tout ça, jusqu’à il y a environ 3 semaines où l’on nous a annoncé que les résultats allaient venir bientôt.

Sur les 14 jeux encore en lice, seuls 5 seraient qualifiés pour la finale, et le 13 juin, alors que je revenais de mes premières Médiévales de Provins (un super week-end, des supers souvenirs, des supers dépenses…), quoi qu’en fait je n’ai regardé que le lundi, je vais faire un tour sur le forum et là je vois que je suis qualifié pour la finale, re-joice, forcément.

Et donc les résultats finaux sont arrivés une semaine après, et là… ben j’ai pas gagné, en tous cas pas la première place, certes, mais la seconde !! Et oui, pour ma première participation au concours des Démiurges, j’ai terminé sur la 2e marche du podium. Là pour le coup je me suis placé la barre vachement haut pour les éditions suivantes, mais joice joice joice !!!

 

Enfin bon, tout ça pour dire que les Démiurges 4e édition c’est fini, que je vais en dire un peu plus sur mon jeu prochainement, et que je suis assez satisfait de ma prestation quand même.

 

 

Pour finir une petite photo des Derniers Trouvères, vus à Provins, et d'une Esmeralda à tomber par terre... ça y est, je crois que je suis amoureux !

 

http://www.provins-medieval.com/site/tl_files/galerie/nouvelles%20photos/Les%20Medievales%20de%20Provins%20-%20JF%20BENARD%2030.JPG

Les Médiévales de Provins - JF BENARD

Partager cet article
Repost0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 11:08

 

 

« Comment ça t’es dans la merde ? Tu crois vraiment que le monde est rose avec des fleurs et des zoziaux qui chantent ? P’tain, t’es encore plus barré que je pensais. Laisse-moi t’expliquer un truc, y a des fois où tu vas être obligé de tendre ton p’tit cul de salope bien gentiment si tu veux pas qu’un autre arrive pour te la mettre encore plus profond, mais ça je crois que tu viens de t’en rendre compte… »

 
Ouais bon, ce qu’il faut savoir c’est que quand je lis du JdR, j’aime bien quand c’est fluide, que ça coule tout seul et que tu peux rentrer facilement dans l’univers, du coup, un des trucs dont je ne suis pas fan, c’est la description plus ou moins exhaustive de whatmille compétences et autres éléments du même acabit. Attention, je ne dis pas que ça sert à rien, mais à la lecture c’est pas ce qui me fait kiffer j’ai envie de dire.

Et là pour le coup, ça me fait un peu bader, mais pour Zomb’n’Rolla, je crois que je vais être obligé de passer par cette phase du chapitre quasi indiiiiiiispensable, mais relou à lire. Forcément qu’il y  aura plein de petits trucs délirants et crades pour enjoliver le tout, mais bon, je crois que je peux pas passer à côté.

  

Enfin quelques menues précisions et détails même pas si croustillants, que les lecteurs du forum Antonio Bay ont déjà eu, sur le contenu de Zomb’n’Rolla : 

Le concept : des malfrats, de la drogue, du rock, des putes, des zombies, du fun.

Les personnages : inspirés des films de Guy Ricthie (Rock’n’Rolla, Snatch, etc) ce sont des petites frappes, plus ou moins des loosers poisseux qui tentent tant bien que mal de se faire un nom dans « le milieu ». Ils ont de l’ambition les p’tits gars, maintenant est-ce qu’ils auront les couilles et la chatte nécessaire pour y arriver ?

21324.jpgLe système : on peut distinguer deux points importants dans le système, d’un côté les potentiels et compétences, basé sur une utilisation somme toute classique d’un D100 (pour le moment en tout cas), et de l’autre ce qui lui donne sa couleur, à savoir les addictions, des dépendances qui ont des effets sur des jauges (vitalité, lucidité, embrouille) qui vont influencer la manière dont les PJ sont perçus et agissent, effets qui se répercutent via ces jauges sur les potentiels. Ces effets varient bien sûr en fonction de la nature de la dépendance, de si le personnage est en manque, ou s’il vient de l’assouvir.

Sinon un kit de démo/test est en bonne voie d’avancement, des news au fur et à mesure.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 02:42

 

 

 

« On veut tous mener la belle vie. Pour certains c’est le pognon, ou la drogue. Pour d’autres c’est la baise, les paillettes, le prestige. Mais un Rock’n’rolla, oh c’est différent. Pourquoi ? Parce qu’un vrai Rock’n’rolla, il lui faut la totale. »

Intro de Rock’n’Rolla

 

La première chose à savoir dans ce métier c’est : c’est pas un métier, tu rentres pas baiser ta femme le soir pour te vider la tête et les burnes. Non, ce taf c’est ta vie, c’est ta femme, c’est ta dope, bref, y’a que la mort qu’est une amante assez futée pour te sortir de ce merdier, et c’est souvent pas de façon agréable. J’aime autant te dire tout de suite que tu vas en baver, et ptet même cracher quelques dents dans la foulée.

 

Mais d’abord, v'là comment tout à commencé. C’était pas par un beau matin de printemps non, c’était une de ces putains de journée pluvieuse à pas sortir un cadavre. En fait y a une nouvelle dope qu’a fait son apparition, une espèce de mélange détonnant qui soit disant te donnais la vie éternelle, je sais pas comment ils ont pu refourguer leur truc avec un slogan pareil, bref, le fait est qu’il en ont vendu, et un sacré paquet même. Sauf qu’une fois accro, tous les toxicos se sont mis  à baver du sang, à marcher à deux  à l’heure, et à mordre tous les connards qui restaient assez près d’eux. Des vrais zombies quoi.

C’est que quand il y en a une paire qui se sont fait prendre par les flics et qu’ils les ont bouffé tous crus après s’être pris une giclée de bastos grosses comme mon doigt qu’on s’est vraiment inquiétés.

Et le pire dans tout ça, c’est que y en a quand même qui sont encore assez cons pour essayer, ils croient qu’ils peuvent en prendre juste un petit peu, pour vivre plus longtemps, sans tourner à la caricature vivante pour gogols fans de jeux vidéo. Ceci dit, au début ça marche, mais jamais pour très longtemps...

 

 

Zombnrolla

 

Bientôt...

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 22:34

Hop là salut, quelques petites news de ma vie rôlistique récente.

 

Tout d'abord je reviens des Croisades d'Unnord, à Lille où j'ai passé un super week-end. C'était la première fois que je m'y rendais, et franchement, l'ambiance y est géniale. Et pour ne pas faire les choses à moitié, le samedi midi fut marqué par ma participation au rituel de la jambette... Je vous vois déjà venir avec vos esprits tordus, mais il n'est question ici que de bouffe. En effet le restaurant Omnia, ancien café-concert/maison close du 19e (on en apprécie d'autant plus le cadre superbement retapé quand on est fan de Crimes) vous propose "la fameuse jambette de porc de 1kg rôtie aux trois épices", et fameuse elle l'est. C'est donc avec le ventre bien plein que j'ai pu commencer la convention.

Dans son contenu, c'est somme toute une convention tout ce qu'il y a de classique, avec jeux, concours, animations etc, et même une soirée enquête Zombies (sur laquelle j'étais orga soi dit en passant) le dimanche soir. Des découvertes, et surtout des rencontres, une ambiance vraiment sympa, enfin bref, que du bonheur.

 

Pour le reste, c'est un peu la routine, divers trucs en route, et notamment un petit projet qui avance doucement mais sûrement. Je ne livre pas de détails ni même de nom de travail pour le moment, mais ce sera très probablement politiquement incorrect, vu la façon dont les choses tournent. Le concept du contexte est décidé, le système de jeu bien avancé, du moins la partie règles, les détails sont à venir, et j'ai terminé une première version de la fiche de personnage. Donc ça ne ressemble pas encore à grand chose, mais ça avance.

 

Voilà, voilà, à bientôt,

 

Jem'

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 22:28

 

page666« Dans l’assemblée qu’il fréquentait, on le surnommait Monseigneur, ou le Grand Colporteur. […] Il me parla de l’assemblée qu’il appelait le "Cénacle Troglodyte"… Comme ça. Comme on parle de rien.

- C’est une réunion de fins lettrés, de médiévistes, de traducteurs, hommes de Loi et même de gens d’église, tous fortunés, qui se réunissent en un endroit secret afin de constituer une bibliothèque… Quand l’un déniche un ouvrage, ils se consultent et payent à eux tous le prix qu’il faut pour acquérir le précieux texte… Qu’importe l’emballage, ce qui compte c’est le texte et ses secrets…

- Quels secrets ?

- Tous ceux qui ne doivent pas disparaître… Toutes les pages infernales.

Il avait dit ça avec naturel… Les textes ésotériques, les fantômes et les mauvais présages, et le Diable qu’il appelait tout simplement le Diable. Il y avait à raconter selon lui… Il y avait des secrets. Par milliers. Il fallait constituer une bibliothèque de la connaissance pour contrer le mal qui pointait. »

 

Mystères, Diableries & Merveilles en Champagne, Ardennes, et dans le reste du monde. Les Editions du Coq à l’Ane.



Bon voilà, comme je n'ai pas grand chose à poster en ce moment, pas que je ne fasse rien, bien au contraire, mais rien à mettre en l'état, je disais donc, voici un scénario que j'avais écrit à mes débuts à Crimes. Il s'agit d'un scénario assez simple, assez court, et fait pour l'être puisqu'il avait été fait à la base pour être utilisé avec les règles simplifiées du kit de démonstration, et ceci pour de l'initiation avec de purs novices.

Alors certes, il mériterait d'être paufiné, retravaillé, et j'ai d'ailleurs quelques remarques dans mes fichiers, mais dont je n'ai pas encore eu le temps de tout prendre en compte. Ce sera fait plus tard, avec une nouvelle maquette correspondant plus au look actuel de la gamme (la première version étant calquée sur celle du kit de démonstration).

Et je ne peux pas vous parler du Cénacle Troglodyte sans nommer Eric Poindron, qui est à l'origine du livre dont est tiré le préambule ci-dessus, vous trouverez d'autres informations sur son blog, Le Cabinet de Curiosités.

La V1 de ce scénario est en téléchargement sur le côté.

Jem'
Partager cet article
Repost0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 14:09
Bon comme tout le monde le sait si bien, si on prend des bonnes résolutions, c'est généralement pour ne pas les suivre (sinon on ne reprendrait pas les mêmes l'année suivante) du coup je n'ai pas donné vraiment signe de vie ces derniers temps.
Alors, j'ai des excuses quand même, mon pc étant tombé en rade, il a fait un saut de plus de deux semaines au sav, heureusement qu'il était encore sous garantie, bref je reviens, non pas avec un pc neuf, mais un chouïa rajeuni, quelques pièces de rechange et le tour est joué pour que je puisse enfin revenir faire semblant de me tenir à mes résolutions.

Sinon quoi de neuf, me direz-vous ? Tout d'abord, heureuse nouvelle, mon jeu pour les Démiurges en Herbe IV a passé l'épreive de la première sélection, non que je me fasse des illusions sur la suite, mais c'était mon premier essai et j'avoue que ça fait plaisir quand même. Je n'en dirais pas plus, du fait de l'anonymat qui entoure le concours (tout relatif certes mais on va pas en rajouter non plus). Je posterais plus de détails plus tard, ainsi que les réactions du jury etc quand mon tour viendra.
Je continue toujours à tourner un peu chez les Ecuries d'Augias, relecture etc notamment, et l'aventure se poursuit de plus belle, que du bon de ce côté là également.
Enfin, un petit projet qui me trotte dans la tête depuis quelques semaines, alors j'ai commencé à jeter des petites notes sur le papier (virtuel aussi d'ailleurs) et je donnerais plus de détails dès que j'aurais quelque chose de relativement présentable, et surtout concret. Mais un indice tout de même, l'idée m'est venue après avoir regardé un film, ça vous aide vachement hein, normal c'est fait pour ;p
Ah si, je me suis remis un peu plus à la pratique du JdR, ce que je n'avais plus pu faire depuis quelques temps, la faute à un emploi du temps surchargé notamment, et probablement aussi un peu à une organisation pas toujours rigoureuse. J'ai travaillé surtout sur le deuxième point je dirais. Merci à Bernard Werber en passant (bien que je n'aie pas eu vraiment l'occasion de me pencher sur ses livres, j'apprécie le personnage) qui, lors d'une conférence à laquelle j'ai assisté et même s'il n'a fait qu'énoncer ce qui passe pour des évidences, a eu le mérite de les énoncer justement. Et n'en déplaise à qui que ce soit, ça peut aider, en tout cas, moi ça m'a redonner un coup de boost à la motivation et à l'organisation.

Bon quoi d'autre ? Pour le moment c'est tout, et c'est déjà pas mal, mais au final, même si je ne suis pas hyper volubile sur ce blog, je tiens à peu près mes résolutions. Que du bon donc. Enjoy myself !

Affaires à suivre...

Jem'
I'm back
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 00:36
Mélancoliques Féeries, qu'est-ce que c'est ? A la base c'est une simple idée notée sur un bout de papier entre deux phrases d'un bouquin. Juste après ça a tendance à se transformer en plusieurs idées. Et à la fin ça donne un jdr en une page, un petit essai en ce qui me concerne, une façon de rendre un peu plus concrètes ces idées balancées vite fait sans pour autant avoir le temps, ou l'envie immédiate, d'en écrire un pavé ou même quelques pages dessus.

Mais alors, de quoi ça parle ? parce que même si le titre est parlant, ça consiste en quoi ? Eh bien c'est simple, tout le monde ne croit pas aux fées, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elles n'existent pas. Ce qui est certain par contre, c'est que c'est la croyance en leur monde qui leur donne leur pouvoir et leur vitalité. Ainsi les joueurs sont amenés à jouer des fées qui vont devoir faire croire en leur existence, sans se montrer directement.

Et comment on fait pour jouer ? Il suffit de cliquer dans la colonne téléchargements à droite pour télécharger le fichier pdf expliquant les règles simples de Mélancoliques Féeries. Enjoy.


fairies1

Partager cet article
Repost0