Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:09

Lorsque le délai de création des Démiugres en Herbe fut écoulé, une petite annonce fut faite à ceux qui avaient rendu un jeu. Une petite interview sur le concours et le jeu (sans en dire trop) qui devait permettre de faire patienter un peu durant les délibérations des Jurys. J'ai répondu présent, et d'autres aussi, mais les gars de ForgeSonges étant très occupés (c'est pas une critique masquée attention), les interviews n'ont jamais été publiées. Du coup plutôt que de laisser tomber la mienne dans l'oubli, je la publie ici. Vous aurez ainsi un petit aperçu de comment je m'y suis pris globalement.

Donc pour rappel, elle a été faite très tôt, juste après les rendus, donc je ne savais pas, et était loin de me douter, que mon jeu finirait 2e du concours. Mais trêve de bavardage, lisez plutôt.

Et à la fin le générique de Carnivale, la série qui m'as inspiré.

 

FS : Bonjour à tous, vous avez tous les cinq participé aux Démiurges en herbe IV. En quinze jours, vous deviez créer un jeu sur un thème imposé. On ressort en quel état de ce concours ?
Jemrys : Bonjour Nel. Hum je dirais, d’un certain côté, assez fatigué, limite vidé, car beaucoup de réflexion et pas mal d’heures passées devant l’écran à taper tout ça, des fois jusque très tard (tôt ?) dans la nuit. Mais par ailleurs c’est une expérience assez exaltante, et très motivante pour la suite, à tel point que là ou moi je voyais des cernes et je me trouvais lessivé, j’ai des potes qui me trouvaient bonne mine, la satisfaction devait se lire sur mon visage ou un truc du genre. Voilà, en résumé, fatigué mais satisfait, et motivé pour la suite.


FS : Pourquoi avoir participé à ce concours ? Aviez-vous déjà créé des jeux auparavant ?
Jemrys :
Eh bien ça faisait déjà une paire d’année que je lorgnais du côté des concours de Forgesonges, sans jamais avoir le temps ou la motivation. Et puis cette année, après t’avoir rencontré au Monde du Jeu, je me suis inscrit sur le forum, premier pas vers une possible participation. Je n’étais pas très sûr au début, et puis quand les inscriptions ont été ouvertes, je me suis lancé. Je me suis dit que ce serait une bonne expérience et que je ne pouvais en retirer que des bienfaits. C’était donc ma première participation au concours.

J’allais dire que oui mais en y réfléchissant bien, j’avais, il y a quelques années, faute d’avoir le temps et la motivation pour le développer, créer un jdr sur forum, mais le système était on ne peut plus simpliste et l’univers très brièvement décrit. Mais en termes de jeu complet, celui que j’ai créé pour les Démiurges est mon premier bébé fini.


FS : Le thème de cette année imposait à votre jeu une dimension historique. Comment avez-vous démarré, quel a été votre point de départ (un article, une musique, un autre jeu, un film etc ?) ?
Jemrys :
A la base c’est une série TV que j’avais vu il y a quelques temps, je m’étais dit alors que j’en ferais bien une adaptation, ou tout du moins reprendre une partie du concept, mais c’était un projet vite tombé en désuétude. Puis quand est venu le concours, et son thème, c’est revenu me trotter dans la tête, et je me suis finalement lancé.


FS : Comment avez-vous traité la thématique historique et pourquoi ce choix (attention, ne parlez pas de vos jeux directement mais comment vous avez traité ce sujet : une uchronie, un jeu historique, etc etc) ?
Jemrys :
En fait le thème historique est surtout là en toile de fond, plutôt que d’inscrire le jeu dans des évènements historiques particuliers, je suis parti d’une période précise dont j’ai réinterprété un des aspects afin d’en faire un élément narratif avec une origine réinventée et un but pour les PJ. Ensuite, vu que la période utilisée était assez courte, une décennie environ, et que l’environnement choisi était relativement restreint, l’uchronie, ne me paraissait pas le choix le plus judicieux, je me suis donc tourné vers du voyage dans le temps à petite échelle, à savoir le quotidien des PJ.


FS : Comment avez-vous organisé votre temps ? Avez-vous utilisé une méthodologie particulière pour écrire votre jeu ? Si oui, laquelle ? Si non, comment avez-vous procédé ?
Jemrys :
Concernant le temps, je profitais de chaque moment libre, sans pour autant me priver (complètement) de vie sociale. Ma méthodologie est relativement simple, dès les premiers jours je me suis fait un plan général des chapitres qui allaient être abordés, puis j’ai travaillé sur les idées que j’avais, si je bloquais sur un chapitre, je passais à un autre et y revenais plus tard. Ça permet de continuer à avancer sans perdre de temps, et de garder une vue d’ensemble du jeu, en évitant les incohérences potentielles qui pourraient surgir avec les nouvelles idées au fur et à mesure. Là tout se construit en même temps.


FS : Pensez-vous continuer à développer votre jeu (que vous soyez le gagnant ou pas) ?
Jemrys :
Oui je pense, notamment au niveau de l’ambiance et du cadre dans lesquels il prend place, les étoffer un peu et diversifier les approches. Et puis écrire des scénarios.


FS : Un petit mot pour la fin (vous pouvez dire un mot de votre actualité, de vos travaux perso etc) ?

Jemrys : A la base je n’étais pas du tout sûr de participer, mais au final je ne le regrette pas du tout. L’émulation que le concours crée est une bonne source de motivation, même pour la suite (j’ai quelques scénars dans mes tiroirs que je vais ressortir, et peut-être même mon fameux jeu forum), et c’est une expérience enrichissante à tous points de vue. Que dire de plus sinon Merci Forgesonges.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:44

 

 

Ça y est, l’aventure des Démiurges en Herbe 4e édition est terminée. Vous me demanderez peut-être pourquoi je n’ai pas posté plus tôt mais, le truc c’est qu’il y a quand même un peu de confidentialité à garder rapport à notre jeu, même si dans l’absolu, on pouvait très bien faire des rapprochements ou carrément voir qui avait fait quoi en allant fureter du côté du forum. Mais bon on s’en fout, c’est avant tout l’ambiance qui prime, et celle-ci était des plus conviviales.

 

Voici donc la fin des DeH IV, et quand je dis la fin, c’est bien la fin, parce que si je n’ai pas donné signe de vie avant, et que vous en avez peut-être vu chez d’autres, c’est parce que mon jeu était encore en lice. Oui oui oui mesdames et messieurs, après le rendu du jeu, qui a marqué la fin du journal de bord que vous pouvez lire dans les articles précédents, les jeux rendus, il y en a eu 43 sur les 100 participants inscrits, ont été répartis entre 7 pools :

1 2D sans Face

2 la FFJdR

3 Jeux d’Ombres

4 le GROG

5 les Ecuries d’Augias

6 Icare

7 ForgeSonges

 

Mon jeu a concouru dans le pool 2 celui de la Fédération Française de Jeu de Rôle, rien que ça, et une fois les jeux rendus, il a fallu que chaque pool lise ses jeux (6) et en qualifie 2 qui continueraient l’aventure. L’attente fut relativement longue, car les résultats annoncés chaque semaine ne concernaient qu’un seul et unique pool. Tout ça pour dire qu’au bout d’un certain temps, les résultats de la FFJdR sont venus, et que je me suis retrouvé qualifié pour le second tour. J’étais joice bien sûr.

 

C’est après que tout est parti en sucette, les semaines se sont écoulées, avec des retards des jury ou d’autres petites choses qui mettent un peu de piquant. Du coup, la tension retombe un peu, tout ça tout ça, jusqu’à il y a environ 3 semaines où l’on nous a annoncé que les résultats allaient venir bientôt.

Sur les 14 jeux encore en lice, seuls 5 seraient qualifiés pour la finale, et le 13 juin, alors que je revenais de mes premières Médiévales de Provins (un super week-end, des supers souvenirs, des supers dépenses…), quoi qu’en fait je n’ai regardé que le lundi, je vais faire un tour sur le forum et là je vois que je suis qualifié pour la finale, re-joice, forcément.

Et donc les résultats finaux sont arrivés une semaine après, et là… ben j’ai pas gagné, en tous cas pas la première place, certes, mais la seconde !! Et oui, pour ma première participation au concours des Démiurges, j’ai terminé sur la 2e marche du podium. Là pour le coup je me suis placé la barre vachement haut pour les éditions suivantes, mais joice joice joice !!!

 

Enfin bon, tout ça pour dire que les Démiurges 4e édition c’est fini, que je vais en dire un peu plus sur mon jeu prochainement, et que je suis assez satisfait de ma prestation quand même.

 

 

Pour finir une petite photo des Derniers Trouvères, vus à Provins, et d'une Esmeralda à tomber par terre... ça y est, je crois que je suis amoureux !

 

http://www.provins-medieval.com/site/tl_files/galerie/nouvelles%20photos/Les%20Medievales%20de%20Provins%20-%20JF%20BENARD%2030.JPG

Les Médiévales de Provins - JF BENARD

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 17:06

Jour 11

Minuit, je rentre l’appartement est noir et je n’ai plus de paillasson, je découvre peu après que ma chatte a vomi dessus… Bon je m’en occuperais dans la journée. Pour le moment je réinstalle mon pc sur le bureau, et après avoir été faire un saut sur le forum, je finis la partie concernant les protagonistes, du moins il ne me restera plus qu’à leur trouver des noms. Je rédige la partie concernant les conseils d’ambiance et il est déjà pratiquement 2h20. Je vais me coucher et je continuerais après quelques heures de repos.

En ce moment les journées se suivent et se ressemblent, lever, doucher, manger, mater les Simpson, puis travailler sur mon jeu… Je finis enfin les protagonistes, et j’assemble le tout. Il ne me reste à présent plus que la dernière partie du scénario à rédiger, puis faire un peu de mise en page et tout et tout, et je serais bon. S’il n’y a pas de catastrophe d’ici là, je devrais largement être dans les clous, tant au niveau du signage qu’au niveau du délai. Joie.

Damn, maintenant que j’y repense, il me reste toujours la fiche de personnage, alors j’en refais une, basée sur la version hyper classique que j’avais esquissée dans le bus, mais il faudra que je réaligne bien tout ça, à défaut d’avoir quelque chose d’original à ce niveau là. Mais bon au pire je verrais bien durant les trois jours qui me restent.

Bon là je pense que je vais me changer un peu les idées, du coup je vais au cinoche voir Clones, on verra bien ce que ça donne. Et après, direction le boulot.

 

Jour 12

Cette fois-ci je me suis fait ramener, mais comme on a discuté finalement, c’est kif kif. Je sais qu’il ne reste plus beaucoup de temps alors je décide de mettre un coup de collier et d’avancer si ce n’est de finir le scénario. Ce que je fais effectivement. Et à 2h30 du mat’, je peux enfin dire qu’enfin, ça y est, j’ai accouché de mon premier jdr. Bon c’est encore qu’un alien tout crasseux, mais il est bien là. Du coup je décide de me coucher.

Bon ma sœur repart aujourd’hui, et je profite qu’elle est au taf pour faire un peu de rangement, de ménage et tout le tralala. Et après je me mets à la maquette. Quelques essais plus ou moins infructueux plus tard, j’arrive à avoir un document assez homogène dans son ensemble, mais il me reste encore le problème des colonnes qui ne veut pas se résoudre. J’ai un pote qui m’envoie un mail, bon ben pour la journée de demain, je serais pris, du coup, je bosserais que le soir et le dimanche. Si je pouvais trouver une image pour la couverture et quelques trucs pour agrémenter l’intérieur, ce serait bien. Mais là je dois aller au boulot, et comme la taverne m’attend après, c’est fini pour aujourd’hui.

 

Jour 13

Je rentre de la taverne et je continue un peu à bosser ma mise en page, en fin de compte je change de logiciel et je suis tranquille. Je fignole vite quelques trucs et je vais me coucher.

La journée fut pleine aujourd’hui, donc j’ai pas eu le temps d’allumer le pc avant près de 21h. Mais je continue ma mise en page, cette fois par l’ajout de photos, et je fais un montage pour ma couverture. Ça prend quelques heures entre la recherche, les modifs etc. Puis je décide de me coucher.

 

Jour 14, le Jour J

On y est, c’est le dernier jour. Je finis ma mise en page, remodifie quelques trucs, je retravaille ma feuille de personnages, bon c’est la version hyper classique mais j’ai mis un fond (le même montage que pour la couverture) et ça passe plutôt bien. Je vérifie enfin que tout s’arrange bien et qu’il n’y a pas de bug maquette, et je publie sous PDF. Voilà ça y est, mon jeu est terminé, enfin du moins la version née des Démiurges en Herbe IV.

Je vérifie une dernière fois, je regarde le règlement du concours, et j’envoie mon fichier. Alea Jacta Est.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 17:05

Jour 8

Bon ben il est minuit passé, je viens de rentrer et je suis toujours motivé pour continuer, je m’installe donc devant le pc et me (re)lance. Je continue la partie scénario, dans la forme que ça prend pour le moment, ça ressemble plus à des mini-séances qu’à un vrai bon gros scénar, mais je vais en mettre trois, qui formeront une seule histoire dirons nous. Un peu comme des épisodes d’une série. Plus j’y pense plus je me dis que dans la forme ça ressemble pas mal à un burst, mais pas complètement non plus. Je continue jusqu’à plus de trois heures du mat’, puis je décide d’aller me coucher un peu. J’ai ma petite sœur qui arrive vers 9h et qui reste chez moi toute la semaine pour ses cours donc je ne vais pas avoir beaucoup l’occasion de travailler tard tout le temps, surtout que je suis du soir pratiquement tout le temps au boulot.

Bon ben je fais une grasse mat’ quand même, malgré la présence de la sœurette arrivée plus tôt, je continuerais cet après midi. Une fois toutes les formalités accomplies, je me remets à bosser sur la partie scénario. J’en boucle les deux tiers, ne me restera plus qu’à écrire le dernier, qui somme toute est bien avancé dans ma tête. Ça me prend pas mal de temps, surtout que j’en profite pour coller une petite règle optionnelle ainsi que de nouveaux paragraphes correspondants aux secrets du Meneur.

Après tout ça voici venue l’heure d’aller au boulot, et comme je ne reviendrais pas avant minuit, c’est à peu près tout pour aujourd’hui.

 

Jour 9                

Je rentre comme hier aux alentours de minuit, mais je dois faire avec ma sœur qui loge chez moi pour la semaine, c’est donc avec la plus grande discrétion, ou du moins j’essaye, que je me remets au travail. Je m’occupe cette fois-ci de la partie contexte, j’ai déjà toutes les informations dont j’ai besoin, mais il me reste à les organiser de façon un peu plus construite, et à les rédiger correctement. Je passe un peu sur le forum histoire de me tenir un peu au courant et de me redonner un peu de motivation puis je me retrouve devant word à taper. Au bout d’une heure et demi environ, alors que j’entends ma sœur commencer à râler, et que je ne sais plus trop comment formuler mes phrases, je décide d’aller me coucher et cogite un peu sur ce qu’il me reste à faire et de quelle manière. Dans l’ensemble je pense que je ne m’en sort pas trop mal, mais je ne vendrais pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Mes divagations finissent alors de faire sombrer dans le sommeil.

Je suis tiré du lit sur les coups de 9h00 par la sonnette qui me déchire les oreilles, visite de mon père qui vient me rapporter des affaires et discuter un peu, on prend le petit-déjeuner puis il retourne travailler. Moi je décide de me recoucher un peu. Je me relève tard, je prends une douche et me fait à manger devant les Simpson.

Après tout ça j’ai quelques coups de fils administratifs à donner, et on sait comme ça peut durer, mais j’ai de la chance pour une fois, ça ne s’éternise pas trop. Je peux enfin me replonger dans mon historique.

Au bout d’un moment, je cale, alors je me repenche sur la création de la feuille de perso, je n’arrive pas vraiment à obtenir ce que je veux mais j’en fais une première version relativement complète, les infos sont là mais c’est au niveau de la mise en page que je ne suis pas satisfait. Dans l’absolu c’est du détail alors je reviendrais dessus plus tard. Là je dois aller bosser alors… la suite au prochain épisode.

En fait, je retravaille un peu le côté organisation de la feuille de personnages durant mon voyage dans le bus, je fais plusieurs essais, et le plus convaincant pour le moment est aussi le plus classique, bon ça ne me satisfait pas pour autant mais c’est le moins pire on va dire, et il sera toujours temps de retravailler cet aspect des choses par la suite, quelle qu’elle soit par ailleurs.

 

Jour 10

Aujourd’hui, malheureusement je travaille et le midi et le soir, avec une grosse pause de quatre heures entre les deux. Du coup si je prends le temps de rentrer chez moi entre, je n’aurais plus que deux heures à consacrer à l’écriture. Mon choix est fait, je vais prendre le pc au boulot, et je bosserais durant ma pause. Ce que je fais.

Aujourd’hui je finis pour ainsi dire la partie historique du contexte, il me restera à finir de décrire quelques uns des protagonistes du jeu, et aborder l’ambiance et les conseils au MJ, plus la dernière partie du scénario. Je fais quelques modifications de construction des paragraphes pour la partie Personnages. Enfin j’écris les introductions de chapitre et je commence aussi à assembler mes différentes parties au sein d’un seul document. Bon il ne va pas tarder à être l'heure de reprendre le taf, et comme je ne rentrerais pas tôt, la suite sera pour demain.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 17:03

Jour 4

Aujourd’hui pas de grandes avancées significatives, je retouche un peu l’accroche, je développe l’historique et j’imprime ce que j’ai déjà fait pour ce soir.

En fin d’après midi je m’accorde un break, direction le cinéma pour voir 2012. Le film est super sympa.

Je sors et regarde l’heure, 19h30, j’ai rendez-vous dans un peu moins d’une heure alors je tourne un peu en ville avant de retrouver mes potes.

Bon la soirée n’aura pas été inutile, j’ai eu quelques remarques, j’ai donné quelques réponses, et eu une grande discussion. A priori je ne pense pas forcément que je vais inclure tous les points dont il a été question, surtout en raison du format et du délai pour les Démiurges, au pire on verra après.

 

Jour 5

Comme on dit la nuit porte conseil, j’ai réfléchi à quelques trucs, dont certains qui avaient été abordés hier, et je vais peut-être envisager d’en tenir un peu plus compte. Je travaille pas mal là-dessus, arrive à pondre quelques personnages, et modifie, ou plutôt complète un peu la création. C’est la fin d’après-midi, et comme chaque vendredi, Minus, nous allons essayer de conquérir le monde… Je m’égare, à défaut du monde, ce sera la Taverne. Je prends ma besace, mes feuilles et mes crayons, je laisse volontairement les livres, histoire de ne pas être tenté outre-mesure, et me met en route.

Evidemment je cogite pas mal sur le chemin, notamment pour la partie scénario. Une fois arrivé, je salue tout le monde, discute un peu et décide de noter mes réflexions, et soudain c’est le drame, je n’arrive pas à correctement formuler le fond de ma pensée, et plus j’essaye, moins ça va…

Bon il ne faut pas perdre les pédales, ce n’est pas gravissime en soi, l’happy hour vient de sonner alors je commande une bière et repose mes affaires, sans pour autant les ranger.

Il y a un peu plus de monde, et je sens l’inspiration revenir petit à petit, tant mieux. J’en profite pour commencer à mettre les idées sur papier, et j’en profite pour faire lire ce que j’ai déjà fait à l’un de mes potes rôlistes présent. Les retours sont plutôt bons, et je continue à écrire un peu. La soirée n’est pas finie, mais elle se terminera sans les Démiurges, il va être l’heure de recommander une bière…

 

Jour 6

Aujourd’hui, après une pseudo-grasse-mate, et un plat de pâtes devant les Simpson, je m’attèle à développer ce que j’ai balancé vite fait sur le papier hier, je retouche un peu de tout, et commence les synopsis du scénario. J’ajoute deux trois choses, des petites précisions quant à la création de personnages, et même une paire de paragraphes en plus. Dans l’ensemble pas énormément de choses, mais ça commence à prendre forme et j’ai enfin un embryon de scénario qui ne demande qu’à se développer.

 

Jour 7

Pas de bol aujourd’hui je taf ce midi et ce soir, avec un grand trou entre les deux. De retour chez moi vers 15h et des poussières, je me mets directement sur le pc et commence à rédiger la partie scénario, je passe une bonne partie de m’après-midi là-dessus, puis je complète le chapitre des personnages sur un point que j’avais abordé, mais pas encore développé. A ce point là de la journée, je suis bien motivé, et j’ai dépassé le seuil minimum de signes pour le rendu, à savoir 40 000. Malheureusement pour moi, voilà venu le temps de repartir bosser. Je ne vais probablement rentrer que vers minuit, mais je pense que je continuerais un peu sur ma lancée.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 16:58

ll y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements.
[Honoré de Balzac]

Chaque époque laisse plus de traces de ses souffrances que de son bonheur : ce sont les infortunes qui font l'histoire.
[Johann Huizinga]
Extrait de Le déclin du Moyen-Age

En plus d'utiliser ces deux citations, le jeu doit être historique mais on accepte également les exercices uchroniques, dérapages historiques et autres réécritures de l'Histoire officielle.
De même, tout univers n'ayant pas un cadre historique mais intégrant en lui la dimension historique (dur à expliquer, mais par exemple, les oeuvres steampunk reprenant des poncifs du XIXème siècle) sont également acceptés.


 

Journal de bord

 

Jour 0

Bon ça y est c’est le grand soir, on va enfin avoir le thème de Démiurges en Herbe IV, bon en ce qui me concerne je ne l’aurais pas beaucoup avant minuit vu que je bosse jusqu’à 23 heures.

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais pour être franc, j’ai dans mes fichiers un petit système de jeu sur lequel j’avais commencé à bosser, et si c’est approprié, je pense que je l’utiliserais pour mon JdR. J’ai aussi quelques idées en tête, mais j’attends de voir ce que va donner le thème avant de me lancer complètement.

23h15 : je sors du boulot, et comme je n’ai pas envie d’attendre d’être rentré chez moi, j’utilise mon téléphone pour aller vite fait sur le forum de Forgesonges et découvrir le thème. Ouch, il est corsé, en plus de deux citations à inclure, il faut une connotation historique au JdR… Damn, c’est pas vraiment mon rayon, mais je pense que je peux coupler mes idées avec ça, en développant le cadre et le contexte. Et utiliser mon embryon  de système devrait être possible.

Je viens de rentrer, il est un peu plus de minuit, je vérifie les points de règlements et les questions sur le forum, et fait 2, 3 recherches vite fait. Puis je me regarde un film qui peut me servir d’inspiration pour le contexte.

Dodo.

 

Jour 1

Je suis en repos aujourd’hui, alors je ressors mes recherches et planche sur le contexte, je commence à poser quelques paragraphes sur le papier, enfin, l’écran du pc, il faudra que je retravaille ça mais ça me donne une bonne idée directrice à étoffer par la suite. J’écris une petite nouvelle d’ambiance, qui pourra servir d’introduction. Je me penche sur l’accroche mais malgré mes efforts, ça reste ardu à ce niveau là, j’y reviendrais probablement en cours de route ou à la fin. Je fais un premier découpage en chapitre dans un souci d’organisation.

Je commence le chapitre sur la création de personnage, j’ai les grandes lignes et une ébauche de fiche de personnage, mais je ne suis pas encore complètement satisfait.

 

Jour 2

Je ne travaille que ce soir, en attendant, je reprends mon début de système et l’étoffe, je pense que je tiens quelque chose de pas trop mal. Ça me prend une grosse partie de la journée, je fais pas mal de réécriture et d’assemblage pour les chapitres sur le système et les personnages.

J’ai quelques idées pour le scénario mais ça reste encore trop flou pour ressembler à quelque chose.

 

Jour 3

Après une journée de boulot (eh oui dans la restauration rapide on bosse aussi les jours fériés, mais c’est payé double alors…), je me retrouve devant mon PC, et là ben… je me demande par quoi commencer ce soir. CE matin dans le bus j’avais jeté sur papier les bases de quelques archétypes/PNJ, mais pas envie de partir sur ça tout de suite.

Du coup je profite d’une prochaine réunion (demain en fait) avec des potes pour les solliciter afin de tester mon système de jeu. Ils sont plutôt enthousiastes, et j’en profite pour leur faire un pitch vite fait. Pitch qui vient rejoindre très vite mon accroche. Je reviendrais dessus plus tard.

Puis je décide de continuer à travailler le contexte historique, du coup recherches et traductions sont de rigueur, et je trouve par la même occasion une paire de sites plein de ressources photographiques, ça peut toujours servir.

Enfin, après avoir décidé de laisser reposer un le contexte et l’historique, je reviens sur l’accroche que je retravaille et termine vers 1h30 du matin.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 16:22
http://img32.imageshack.us/img32/7557/affdemiurge4press.jpg

Je dois avouer que le concours des Démiurges en Herbes, de chez ForgeSonges, me faisait de l'oeil depuis une paire d'années déjà, mais je n'avais jamais trouvé la motivation réelle ni pris le temps de me lancer dans cette aventure. Cette année, j'ai franchi le pas. On pourrait dire que tout à commencé avec le Monde du Jeu 2009, j'y étais présent sur le stand des Ecuries d'Augias, stand partagé avec les gens de chez devinez qui, ForgeSonges, s'en sont suivies d'intéressantes discussions et profitables échanges, et je ne manquais pas de m'inscrire sur le forum dans le week-end.
Mais je n'en étais pas encore à participer au concours, et à la vérité, pratiquement jusqu'à la dernière minute, je n'étais même pas sûr de le faire. Puis l'ouverture des inscriptions s'est faite, j'ai retenu mon souffle, et j'ai quand même fini par plonger...

Ceci est le compte-rendu de mon aventure lors du concours des Démiurges en Herbe IV.
Partager cet article
Repost0